samedi 7 mai 2016

First love de James Patterson



Résumé : Axi, seize ans, est une fille bien sage et bonne élève. Surtout pas du genre à s'attirer des ennuis. Alors, forcément, quand elle propose au beaucoup moins raisonnable Robinson, son meilleur ami, de sécher les cours et fuguer pour traverser les Etats-Unis, il n'en croit pas ses oreilles. Il se laisse finalement convaincre quand il comprend que le projet de son amie est mûrement réfléchi : des étapes sont prévues, elle a rassemblé du matériel et surtout économisé depuis cinq ans en faisant du baby-sitting pour payer les trajets d'autocar et les dépenses courantes. Robinson, secrètement amoureux, accepte. Il modifie cependant la nature du voyage en volant une Harley Davidson. Puis, il volera une voiture, et ainsi de suite. Rapidement grisés par le vent d'indépendance qui souffle sur leur épopée, les adolescents laissent les problèmes de leur quotidien loin derrière eux. Jusqu'au jour où, après des mois de rémission, le cancer de Robinson se réveille.

Genre : Romance.

Mon avis : J'avais tenté le coup pour le lire en partenariat mais je n'ai pas été sélectionnée. Comme il m'avait fait de l’œil, je me suis précipitée pour l'acheter aussitôt, et comment dire...j'en suis bouleversée.

Cette histoire m'a vraiment fait penser à Nos étoiles contraires, c'est sur la même lignée. Elle est d'autant plus forte car l'auteur a voulu sceller son amour, sa propre vie. Cette histoire est basée sur fond réel, c'est d'autant plus évocateur, émouvant. Elle est poignante. La vie n'est pas un long fleuve tranquille.

A travers ses mots, l'auteur nous donne un conseil, une philosophie de vie à tenir : Toujours vivre à fond. Goûter, profiter, savourer la vie. Car on ne sait pas de quoi est fait demain. 

Ce genre de livre, ce n'est pas mon "dada" c'est triste, trop triste. Mais celui-ci est plein de promesse, d'amour, de joie (la première partie), d'aventure. 

Perdre une personne qu'on aime d'un cancer, ça peut toucher n'importe qui. Il n'ya pas de classe sociale plus favorisée qu'une autre. La souffrance est la même, je profite pour soutenir tous les gens qui sont en plein dedans... Maladie percutante, foudroyante... Moi aussi j'ai perdu quelqu'un, de ça, il n'y a pas si longtemps. C'est la maladie du siècle. 

J'ai vraiment aimé le côté road trip, c'est ce qui m'a séduit.

Le livre est construit sur deux parties. La première est étonnante, merveilleuse même je dirais, c'est une aventure qui commence. La seconde, elle, est plus fragile, avec de l'émotion au rendez-vous.

On comprend mieux pourquoi les personnages sont comme ils sont. On comprend mieux la "folie" de Robinson et la quête d'Axi. Le voyage leur a permis d'être plus fort à deux pour l'épreuve finale. 

Le lecteur est très attaché du début à la fin aux personnages. Axi et Robinson sont un duo de choc !

Vraiment je le conseille fortement, de l'émotion, de l'émotion et de l'émotion du début jusqu'à la fin ! Ce qui équivaut à un 17/20 - trois points de moins pour la tristesse causée... 

3 commentaires:

  1. Hop, dans ma Wish List, je ne peux pas passer à côté !

    RépondreSupprimer
  2. Je vois ce livre partout en ce moment ! Ton avis me donne envie d'en savoir plus :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...